31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 17:43

http://www.orangetwin.com/img/sibylle_mirror_lg.jpg

 

Découvert en 2006 par une âme féminine dont je tairais le nom, l'histoire de la musique de Sibylle Baier est tout aussi charmante que fascinante.


L'américaine enregistre quatorze morceaux au début des années 70'. Laissés à l'abandon au fin fond du grenier de la maison familiale, ils sont mis à jour par son fils trente ans plus tard. Imaginez le bonheur et la délectation de l'individu au moment de découvrir un trésor pareil !

Dans un premier temps, le disque se retrouve donc à circuler dans la famille, jusqu'au jour où il tombe dans les mains de Jay Macsis de Dinosaur Jr. qui le confie à un label. Vous connaissez la suite...


A l'écoute, la voix de Sibylle Baier se fait mélancolique, intime et touchante. On imagine une de ses soirées au coin du feu, où après avoir dîner, on écoute ce mélange guitare/voix d'un naturel profond et familier. Sibylle Baier est une caresse pour les oreilles et Colour Green un disque d'une authenticité rare.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Webzine Obstacle - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

OBSTACLE RADIO

Recherche

SOCIAL

 

Photobucket

 

 

Photobucket

Photobucket

 

Photobucket